Juillet 42, rafle du Vel’d’Hiv

Juillet 42, rafle du Vel’d’Hiv

Il y a 78 ans, débutait la rafle du #Veldhiv : plus de 13000 Juifs dont 4000 enfants furent arrêtés par la police française et enfermés dans cette enceinte, avant leur déportation vers les camps de la mort. La plupart ne reviendront pas. N’oublions jamais !

En cephoto Maurice RAJSFUStte funeste occasion, nous n’oublierons jamais non plus, Maurice Rajsfus qui nous a quitté samedi 13 juin à l’âge de 92 ans, rescapé de la Shoah et combattant infatigable des violences policières. Il expliquait avoir le sentiment d’être en sursis depuis la rafle du Vel’d’Hiv.

Cinq heures du matin n’avaient pas sonné quand la police de Pétain s’est mise à cogner du poing sur la porte de leur logis.

Il est arrêté avec sa famille à leur domicile par deux policiers. L’un d’eux est leur voisin de palier. Lors de la rafle du Vél’ d’Hiv, plus de 13 000 Juifs, dont plus de 4 000 enfants, seront arrêtés par les forces de l’ordre françaises.

Maurice Rajsfus et sa sœur Jenny, qui a 16 ans, en réchapperont, libérés à la sortie du camp parisien avant le transfert de leurs parents à Drancy puis Auschwitz – où ils périront. Maurice ne doit sa survie (ainsi que sa soeur Jenny) qu’à l’incohérence administrative et à la lucidité de ses parents qui ne les retinrent pas avec eux, à la différence d’autres parents, lorsqu’une possibilité de libération des enfants de moins de 16 ans fut annoncée.

Laisser un commentaire