visuel signé kriz grafista portraits de luttes emmeline pankhurst cliquez dessus pour découvrir sa page

" Je préfère être une rebelle, qu'une esclave "

photo d'Emmeline Pankhurst manifestant avec d'autres femmes lien vers vidéo youtube (1914) - Arrestation d'Emmeline Pankhurst devant le palais de Buckingham

(1914) - Arrestation d'Emmeline Pankhurst devant le palais de Buckingham

« cliquez-ici »

Pionnière d’un féminisme engagé et militant, Emmeline Pankhurst née en 1858 à Manchester, au XIXe siècle, dans une famille politiquement active. Ses parents étaient déjà pour le droit de vote des femmes. Adolescente, sa mère l’amena à sa première réunion sur le suffrage féminin, où Emmeline sera fascinée par la conférencière, la suffragette Lydia Becker.
En 1879, à l’âge de 21 ans, Emmeline épousera le Dr Richard Pankhurst, un avocat plus âgé, qui défendait aussi le droit de vote des femmes, la réforme de l’éducation et la liberté d’expression.
En 1889, Emmeline contribuera à la formation de la radical Women’s Franchise League. Outre le droit de vote des femmes, il soutient l’égalité des droits des femmes dans les domaines du divorce et de l’ héritage . Il a également préconisé le syndicalisme et recherché des alliances avec des organisations socialistes.
En 1892, Emmeline a rejoint le Parti travailliste indépendant (ILP).
En 1893, le couple Pankhurst retournera à Manchester où Emmeline commencera à travailler avec plusieurs organisations politiques, se distinguant pour la première fois en tant que militante à part entière et gagnant le respect dans la communauté.
À la mort de son mari en 1898, Emmeline se retrouve avec une dette importante, mais en 1903, son intérêt pour le suffrage féminin est réveillé par l’enthousiasme de sa fille, Christabel.
Emmeline décida qu’une action directe était nécessaire et tiendra la première réunion de l’Union sociale et politique des femmes (WSPU), une organisation dédiée aux ” actes, pas les mots ” dans sa maison, au 62 rue Nelson , Manchester.
En 1906, Emmeline et son syndicat se tournera vers des tactiques de plus en plus militantes afin de sensibiliser le public. Les actes de désobéissance se poursuivront et d’autres arrestations suivront, notamment Emmeline, qui sera emprisonnée à plusieurs reprises.
Les suffragettes, comme on les connaissait à présent, deviendront de plus en plus extrêmes dans leurs campagnes. Des églises et des maisons de députés ont été incendiées.
Les personnes arrêtées commenceront une grève de la faim pour protester contre le fait de ne pas obtenir le statut de prisonnier politique et feront face à l’indignité d’être nourries de force.
Avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale, Emmeline et Christabel mettrons fin momentanément à toutes les activités de suffrage des militants de la WSPU et une trêve avec le gouvernement sera établie.
Emmeline organisera alors des rassemblements, fera des tournées pour prononcer constamment des discours et faire pression sur le gouvernement pour aider les femmes à entrer sur le marché du travail pendant que les hommes se battent à l’étranger, organisant même un défilé de 30 000 femmes pour encourager les employeurs à les embaucher dans l’industrie.
Pankhurst  transformera la structure de l’UPMS en Parti des femmes, qui se consacrait à la promotion de l’égalité des femmes dans la vie publique. Emmeline décédéra le 14 juin 1928, quelques semaines seulement avant les femmes ont obtenu un droit de vote égal à celui des hommes (21 ans).

Pour partager :